Logo Corbec, galvanisation à chaud de l'acier
L'actualité de Corbec L'essentiel

Mot de l’Éditrice

Chers lecteurs, Corbec a su connaître une expansion remarquable au fil des dernières décennies au sein de la province du Québec. Fière d’avoir contribué au Québec d’aujourd’hui avec l’établissement de ces 3 usines de galvanisation à chaud, l’équipe désire aujourd’hui relever un nouveau défi en étendant son expertise à la province ontarienne. Si la croissance d’une entreprise peut présager à de nombreux avantages, il ne fait aucun doute qu’elle peut également être dispensataire de plusieurs défis. En effet, la croissance d’une entreprise s’accompagne de la capacité de ses gestionnaires à assumer de manière progressive la structure organisationnelle, son système décisionnel, ses ressources humaines ainsi que ses infrastructures et ce, tout en maintenant la capacité à fournir le niveau de service promis. Accompagné de son équipe, Corbec s’engage à relever ce défi. Cette édition de notre journal interne saura vous émerger dans cette nouvelle réalité qui attend notre entreprise.

Bonne lecture! Tania Lacelle

Version PDF

Le mot du PrÉsident

Godfroy St-Pierre, Président

Chers amis et collègues, Comme vous le savez maintenant, nous allons commencer sous peu la construction d’une nouvelle usine dans la région de Toronto et plus spécifiquement dans la ville de Hamilton. La question que chaque compagnie doit se poser en fonction d’une expansion est comme devons-nous gérer cette croissance.

Dans les 15 dernières années, Corbec a construit 3 nouvelles usines afin de répondre à la demande croissante du marché au Québec. La question que chaque gestionnaire se pose avant le début d’une expansion est de savoir si le marché est là! Dans les 20 dernières années, la capacité Nord-Américaine de galvanisation a connu une forte croissance passant de 175 000 pi3 de bassin à 318 000 pi3 à la fin de 2018. Corbec n’a pas fait exception et même plus car nous avons quadruplé notre capacité de bassin en passant de 2092 pi3 en 1999 à maintenant 11 088 pi3 en 2019 (voir tableau #1). L’augmentation de capacité a répondu à 2 critères importants.

Premièrement, la demande en galvanisation à chaud croissante et dans un 2e temps, il y avait également la grandeur des pièces pour plusieurs raisons qui était aussi en demande. En deuxième lieu, nous devons également nous demander ou tenter de savoir si notre marché au Québec est arrivé à maturité. Dans le tableau 2, nous observons que le nombre de tonnes de galvanisation par pied cube est passé d’approximativement 15 à 20 tonnes à plus ou moins 10 tonnes en 2018 de volume produit par pied cube de bassin. Nous remarquons aussi que le nombre de tonne galvanisé par tonne entre 2009 et 2014 a augmenté de façon importante. Ce fut les années de la construction de l’autoroute 30 et des investissements importants en infrastructure fait par le Ministère des transports du Québec (MTQ). Puis en 2014, après le démarrage de l’usine de Princeville, nous pouvons voir une baisse notable puisque nous avons augmenté la capacité de galvanisation afin de mieux répondre à la demande.

Tableau de volume

Donc, la réponse à notre question à savoir si notre marché du Québec arrive à maturité est probablement oui! L’important pour nous était de nous assurer que le marché du Québec était bien desservi pour que nos clients n’optent pas pour des solutions de remplacement à la galvanisation ou bien qu’ils en viennent à se tourner vers d’autres galvaniseurs.

Mais pour bien répondre aux besoins de notre clientèle, il faut l’implication de tous les gens de l’équipe en passant par les travailleurs des usines, les gestionnaires des usines et jusqu’à l’équipe de direction. Nous devons tous ensemble avoir un seul but soit de servir nos clients et être fiers de notre travail et fiers de bâtir une partie du Québec. Chaque fois que vous observez des pièces galvanisées sur une autoroute, un pont ou que vous voyez une remorque galvanisée, soyez fiers de dire que c’est vous qui l’avez fait!es pièces galvanisées sur une autoroute, un pont ou que vous voyez une remorque galvanisée, soyez fiers de dire que c’est vous qui l’avez fait!

Godfroy St-Pierre

Echos des opÉrations

Nick Papas
Vice-Président exécutif

Nick PapasTel qu’annoncé récemment, Corbec étendra son expertise et construira une nouvelle usine en Ontario, plus précisément dans la ville de Hamilton. Il s’agira de notre 4ème usine à être construite dans les 16 dernières années. En tant que l’un des leaders de l’industrie, nous nous engageons à innover, mais lorsque nous nous lançons dans un projet de cette envergure, il est souvent préférable de s’appuyer sur des méthodes vraies et éprouvées pour garantir le succès. Au sein de notre entreprise, nous nous sommes tournés vers la méthodologie Lean pour examiner notre état actuel et futur, et nous nous sommes concentrés sur trois domaines clés:

MISSION
Notre mission a toujours été de valoriser efficacement le produit de nos clients. Le nouveau défi est d’évaluer quelle est la perception de cette valeur sur ce nouveau marché. Que veulent les clients? Des prix inférieurs? Une meilleure qualité? Un temps de réponse plus rapide? Un meilleur suivi une fois le produit livré? Une meilleure fiabilité? Une fois ces critères établis, nous pouvons nous concentrer sur la réduction des déchets, l’amélioration de la collaboration, l’élimination de la redondance et la garantie de la qualité.

PROCÉDÉ
Comme vous le savez peut-être déjà, notre nouvelle usine utilisera la même technologie automatisée que notre usine de St-Augustin-de-Desmaures. Cela nous permettra de fournir un environnement de travail unifié pour tous nos employés et un niveau de qualité constant pour nos clients. Notre système d’exploitation iGalv nous permettra de mesurer et d’évaluer correctement les nouveaux projets, d’identifier et de résoudre les problèmes et de nous adapter rapidement aux nouvelles exigences des clients.

PERSONNEL
Au fil des ans, Corbec a investi dans son personnel afin de croître sans pour autant compromettre son entreprise. Une grande partie de notre attention a été mise dans l’élaboration de notre structure organisationnelle afin d’identifier les besoins en personnel pour la phase d’expansion. En effet, nous avons construit une structure pouvant soutenir notre croissance, mais comprenons la nécessité d’acquérir de nouveaux membres au sein de notre équipe. Notre département des ressources humaines est dédié aux plans de recrutement, d’intégration, de formation et de rétention pour ce projet. Notre croissance augmentera notre capacité à nous assurer que nos clients reçoivent la meilleure valorisation possible de Corbec. L’investissement vis-à-vis nos employés et nos processus nous aide à poursuivre notre objectif d’être une entreprise avec laquelle il est facile de faire affaire. Nous restons engagés à cet objectif quelle que soit la taille de notre entreprise.

Le positionnement : un ÉlÉment clÉ dans la gestion de la croissance et du dÉveloppement des affaires

Guillaume Lyrette
Directeur des ventes

Guillaume LyretteNous devons également nous assurer de la compréhension des besoins de notre nouvelle clientèle et établir des éléments de différenciation pour Corbec. Nous nous devons de connaître nos clients et la perception de ceuxci vis-à-vis l’offre actuellement proposée.

Développer une stratégie de marque professionnelle qui englobe la vision de notre entreprise ainsi que la personnalité et le positionnement de Corbec, sera un facteur très important et cela dictera notre stratégie de développement des affaires lors de notre expansion ontarienne. Il est primordial d’être en mesure d’appliquer sur le terrain nos valeurs d’entreprise soit la fiabilité, l’ouverture, le respect, la collaboration et l’expertise. Tout en s’adaptant au futur marché, nous nous devons d’appliquer notre recette teintée de succès qui a fait ses preuves tout au long des années. Nos faits et gestes sur le terrain seront en lien avec notre vision actuelle et les bonnes pratiques y seront appliquées. Nous appliquerons notre proposition à valeur unique afin de nous démarquer de notre compétition.

QUELLE EST CETTE PROPOSITION?

Notre approche de développement sur le terrain sera une approche de collaboration qui tendra vers un partenariat plutôt qu’une offre de service. L’ouverture envers les produits existants, le développement de nouveaux produits, la flexibilité envers les demandes et les délais ainsi qu’un service après ventes digne de mention en sont quelques exemples. Cette approche sera déterminante en termes de différenciation envers nos concurrents. Comment déterminer ce qui nous différencie de notre concurrence?

Notre capacité à démontrer de façon claire et précise les éléments qui nous font ressortir du lot devient à coup sûr un avantage concurrentiel au sein du futur marché. Notre équipe forte et multitâches, nos ressources techniques, notre forte capacité en termes de production et notre savoir-faire acquis durant les 50 dernières années, sont certainement des avantages de l’offre qui nous permettra de nous démarquer. La clientèle est sensible au service global et ce dernier accroît la fidélité de celle-ci.

Il est important d’établir une offre de service unique, mais pour ce faire, l’élément le plus important est de bien comprendre les besoins et attentes de notre clientèle cible dans le marché visé. Dans les premiers temps, le travail de l’équipe des ventes sera de mieux connaître la clientèle et emmagasiner l’information afin d’assimiler le nouveau portefeuille client. Il faudra également apprendre qui sont ces derniers, quels sont leurs enjeux, leurs limitations et surtout leurs besoins à court, moyen et long terme. Ce travail est directement en lien avec la compréhension du marché et comment notre offre de service peut se démarquer. Afin d’en apprendre davantage sur nos concurrents et sur la perception qu’a le marché sur l’offre actuelle, la clientèle restera la meilleure source d’information pour Corbec et sera un élément clé dans notre croissance et dans le développement de ce nouveau marché.

En conclusion, la conquête d’un nouveau marché lié à une nouvelle usine est un défi de taille, mais avec des lignes directives claires et des actions sur le terrain en lien avec un plan défini, cette expansion ne peut être que source de réussite. Le service passe par une écoute, une compréhension et une analyse du marché et si le tout est bien appliqué, la croissance sera au rendez-vous et le positionnement dans le marché à développer sera celui recherché. La qualité de nos actions et la vitesse à laquelle nous les poserons dictera l’allure de notre croissance et de notre développement des affaires. « Un éléphant, ça se mange une seule bouchée à la fois ».

Planification technique face à l’expansion d’une entreprise

Éric Michaud
Directeur Technique

Éric MichaudLa réalisation d’un projet d’expansion telle la construction d’une nouvelle usine de galvanisation s’accompagne d’une vaste gamme d’opportunités et de défis pour l’entreprise. Que ce soit dans la sélection des équipements de protection environnementale, de réduction de consommation d’énergie ou des équipements de production; les choix et nombreuses décisions qui seront faits dans la phase de conception auront une influence capitale sur le succès de la mise en oeuvre du projet et sa performance future.

La réussite d’une telle aventure repose entre autre sur la planification minutieuse de chacune des étapes de la mise en oeuvre du projet et sur la capacité à s’entourer d’équipe de services professionnels multidisciplinaires dynamiques, car suite à la sélection d’un site de construction potentiel, une multitude d’étude et d’analyse sont requises et nécessaires avant de procéder à la pelletée de terre inaugurale : études environnementales, études de stabilité du sol, études d’impact sur la circulation environnante, études d’impact acoustique, plan de gestion des eaux pluviales, permis municipaux et provinciaux, etc.

Concurremment au processus d’étude et d’obtention des différentes autorisations et permis, la rédaction de devis de performance détaillée est capitale afin de permettre aux différents fournisseurs potentiels de produire des offres de services qui répondront aux critères de performance de l’entreprise et qui pourront par la suite être traitées dans un processus d’analyse comparative afin de s’assurer que les décisions relatives à la sélection soient prises de façon optimales.

À la suite de la conception et de la sélection des équipements, la planification de la livraison de ces derniers sur le site de construction doit être coordonnée afin de s’arrimer au processus de construction et d’assemblage des équipements. À titre d’exemple, il sera avantageux de procéder à l’installation d’un système de pont roulant pendant l’érection de la structure plutôt que d’attendre que le toit du bâtiment soit recouvert.

Une fois les équipements de production installés et mis en service, viendra le temps de recevoir les différents réactifs utilisés dans le processus de traitement de surface.

Finalement, l’embauche et la formation de la main d’oeuvre demeure un élément capital afin d’assurer le succès de la mise en service de l’usine.

L’attraction et la rÉtention de notre main d’oeuvre

Clément-Guy Bernard
Directeur des ressources humaines

Clément-Guy BernardEn tant que directeur des ressources humaines, l’une de mes responsabilités est de promouvoir les opportunités d’emploi de l’entreprise et de veiller à la rétention et la mobilisation de notre personnel. Étant dans un mode d’expansion dans les prochaines années, nous devons structurer nos façons de faire au niveau corporatif pour réussir à attirer les bons candidat(e)s et offrir des avantages qui répondent aux besoins de l’ensemble de nos employé(e)s.

Le contexte de pénurie de main-d’oeuvre affecte très certainement chacune de nos usines et nous travaillons à bâtir des outils qui nous permettrons d’être mieux visible sur le marché. Au niveau des efforts récents qui ont été déployés pour l’attraction, nous avons fait la promotion du programme de référencement pour les employés des usines. Nous travaillons présentement sur un projet pour promouvoir le co-voiturage entre collègues de travail pour faciliter les déplacements à notre usine de Québec qui est mal desservie par le transport collectif. Nous déployons également des efforts pour bâtir le site carrière de Corbec, qui permettra aux candidat(e)s de mieux connaître nos opportunités d’emploi et les avantages de faire partie de notre organisation.

Pour ce qui est des projets touchant la rétention et la mobilisation de notre personnel, des efforts considérables sont faits pour améliorer le programme d’intégration des nouveaux employé(e)s au niveau des usines. Nous avons finalisé des capsules ergonomiques sur les risques liés à la manutention des charges ainsi qu’un programme interactif qui permettront d’augmenter la connaissance de nos façons de faire aux nouveaux employé(e)s. Nous croyons que ces ajouts permettront aux nouveaux employés de mieux s’intégrer dans leur nouveau poste et d’améliorer leur rétention au sein de l’organisation.

De plus, nous sommes heureux de vous annoncer l’implantation d’une politique de reconnaissance au travail qui va souligner les événements marquants dans la vie de nos employés. Ce programme permettra de souligner ces moments par un geste de reconnaissance et il touchera les événements suivants:

- La naissance d’un enfant d’employé(e)
- La reconnaissance des années de service
- Le décès d’un proche
- La retraite

Corbec croit en l’importance de supporter ses employés lors de ces moments marquants et mise sur l’investissement à long terme de ses employés. Sur ce, merci de votre implication à tous les niveaux permettant de continuer l’évolution de notre belle organisation et avec cette volonté de réussir, nous continuerons de prospérer tous ensemble.

Activité socialeActivité socialeMain d'oeuvre

ActivitÉs sociales

Mylène Mayer Patenaude
Réceptionniste

Mylène Mayer PatenaudeEncore cette année, nous avons mis sur pied différentes activités sociales afin de prendre le temps de remercier nos employés et leur donner l’opportunité de mieux se connaître. En effet, il est primordial pour nous de s’accorder du temps pour pouvoir discuter et sortir de la routine tout en partageant des moments agréables au travail. Pour nous, le travail d’équipe, l’échange et l’entraide sont des valeurs très importantes. Pour cette raison, il est primordial d’offrir à nos employés différentes activités et ce, tout au long de l’année.

Nous avons donc décidé, pendant l’été 2019, de répéter notre BBQ annuel dans nos deux usines. Pour l’usine de Québec, un délicieux méchoui a eu lieu le 15 juillet dernier. Le soleil, la bonne humeur et l’odeur délectable des pièces de viande cuites 5h sur la broche, étaient au rendez-vous! Chaque quart de travail a pu participer au repas et a pu se régaler à l’extérieur, dû à la belle température.


Du côté de l’usine de Montréal, nous avons gardé la même formule pour tous les quarts de travail. Le BBQ a eu lieu de leur côté, le 26 juillet dernier et avait pour thème la fiesta mexicaine. Tous se sont régalés de mets typiquement mexicain cuits sur le gril, tout en profitant de la musique latine et de la chaleur du mois de juillet.

Finalement, nous avons également eu la chance de participer au 5KM du Demi-Marathon de Lachine, pour notre 3e année consécutive. Cette course s’est tenue le 18 août dernier au parc René-Lévesque à Lachine. Étant partenaire or de cet événement, cela nous a permis de tenir un kiosque sur place et d’offrir à tous les coureurs un contenant de crème solaire portatif. De plus, 14 coureurs représentaient notre entreprise afin d’apporter notre appui à la société de l’Alzheimer. Cette journée fut un succès pour notre communauté et nous sommes fiers d’y avoir contribué ensemble. Encore toutes nos félicitations à nos coureurs qui nous ont représenté tout au long de ce 5 KM. En espérant vous y voir en grand nombre encore l’an prochain !

Activité socialeActivité socialeActivité sociale

QUELS SONT LES REQUIS D’ÉPAISSEUR DE ZINC ?

Martin Paquet
Directeur qualité

Martin PaquetAu sein de l’industrie de la galvanisation à chaud, nombreux sont les clients qui se questionnent sur l’épaisseur du zinc lorsque vient le moment de mettre à exécution leur projet. De ce fait, nous pouvons affirmer que dans certains projets, les requis en épaisseur de zinc seront plus grands que ceux de la norme. La raison de cette demande est simple : plus de zinc donnera plus de protection. Le principe est celui de la protection cathodique par anode sacrificielle, le zinc étant l’anode.

De façon plus détaillée, plus la masse de zinc sera importante par rapport à la surface d’acier à protéger et plus longue sera la protection avant la première maintenance (l’environnement dans lequel le matériel est installé va également influencer la durée). Chez Corbec, nous atteignons les requis de la norme ASTM A123 qui assurera une protection moyenne d’environ 75-100 ans (dans un environnement normal). La règle du pouce étant d’une année de protection par microns (épaisseur du revêtement). Pour toute demande excédant les requis de la table 1 de la norme ASTM A123, une entente préalable devra être prise. Il y a plusieurs choses qui pourront influencer la croissance galvanique mais plus particulièrement deux soit la métallurgie elle-même (composition chimique de l’acier) et le temps de résidence dans le bassin de zinc. En ce qui concerne la galvanisation dans le zinc en fusion, deux réactions possibles sont envisageables : une où la croissance sera linéaire et l’autre où un plateau sera atteint après environ 8 minutes et suivant ce temps, la croissance sera très marginale.

Lors du processus de fabrication de l’acier, l’une des étapes consiste à retirer l’oxygène et autre impureté. Pour des profilés par exemple, le silicium sera utilisé et pour de l’acier comme les tôles et les plaques plus minces, l’aluminium sera utilisé, nous parlons ici de « Silicon killed steel » et « Aluminum killed steel ». Dans le cas de la désoxygénation avec le silicium, nous aurons alors un taux de Si plus grand et donc, une plus grande croissance galvanique. Tous les profilés vont entrer dans cette catégorie et la plupart des plaques épaisses. Pour ce type d’acier, il suffira d’augmenter le temps de résidence dans le zinc pour obtenir l’épaisseur voulue (ne jamais oublier que plus l’épaisseur du revêtement est grande, plus le risque d’avoir un revêtement fragile est grand). De ce fait, les demandes d’épaisseur ne devraient jamais dépasser 200 microns. En ce qui concerne les aciers désoxygénés à l’aluminium, ils auront un taux de Si de moins de 0.04% donc peu de croissance galvanique, même en augmentant le temps de résidence dans le bassin de zinc, la croissance sera linéaire pendant environ 8 minutes et suivant ce temps, la croissance sera vraiment minime. Dans le cas de ces aciers, seul un traitement de surface pourra influencer la croissance. Un sablage de type SSPC SP6 (sandblast commercial) va augmenter la rugosité des surfaces et permettre ainsi, une meilleure diffusion de l’alliage Fer-Zinc. La croissance galvanique (épaisseur) en sera alors plus grande. Il faut cependant savoir que même avec ce traitement, la croissance sera limitée et même avec un temps plus long dans le zinc en fusion, nous ne pourrons pas faire monter l’épaisseur autant qu’avec des aciers désoxygénés au Silicium.

En résumé, pour obtenir une épaisseur plus grande, le choix de l’acier est très important (taux de Si entre 0.15% et 0.25% de la masse sera un excellent choix). Les aciers avec un taux de Si inférieur à 0.04% de la masse devraient faire l’objet d’un traitement de surface, ce traitement permettra un léger gain pouvant faire passer de 75 à 85 microns, mais il ne faudrait pas penser passer d’un requis de 75 microns à 100 microns avec ce traitement, uniquement la métallurgie (chimie de l’acier) permettra l’atteinte de ce requis.

Le plus important à retenir dans des cas de requis plus grand que la norme, est d’en parler avec nous. Votre galvaniseur pourra vous conseiller et vous aider à rencontrer les requis de vos clients.

Reconnaissance des annÉes de service

Nous désirons reconnaître et remercier tous les employés pour leur implication dans le succès de l’entreprise et nous espérons que vous continuerez de vous épanouir dans votre travail.

20 ans

Eric Kellum, usine de Mtl

15 ans

Benoit Fillion, usine de Mtl

Gilles Miousse, usine de Mtl

Dean Barnard, usine de Mtl

Étienne Lelièvre, usine de Mtl

Luc Lanthier, usine de Mtl

Brian Raspin, usine de Mtl

10 ans

Martin Fecteau-Boucher, usine de Mtl

Stéphane Beaupré, usine de Mtl

5 ans

Yann Lacasse, usine de Qc

Abdoulaye Pam, usine de Mtl

Edward Palangiewicz, usine de Mtl

Clément-Guy Bernard, siège social

Jocelyn Garneau et Gilles CroteauAprès respectivement 28 ans et 21 ans de loyaux services, il est venu le temps pour nous de dire « bonne retraite » à messieurs Jocelyn Garneau et Gilles Croteau. Au-delà de tout, nous leur souhaitons une excellente retraite bien méritée. Ce fut un réel plaisir de vous compter parmi nous. Au nom de toute l’équipe Corbec, merci pour votre grand dévouement!

Promotion dans des postes permanents entre mai et novembre 2019

La progression à l’interne des employés est un objectif que Corbec se donne pour encourager les employés à gravir les échelons à travers l’organisation. Les possibilités de faire carrière chez nous sont réelles et nous voulons investir dans la formation des employés démontrant de l’intérêt et du potentiel. Nous continuons à travailler sur des formations adaptées à notre organisation pour faire grandir notre personnel.

Voici les nominations des derniers mois jusqu’à la mi-novembre 2019 pour l’ensemble du groupe, et bon succès à tous dans vos nouveaux défis:

Usine de Québec

Superviseur de quart

Vivien Orive

Coordonnateurs de production

Tommy Parent

Steve Royer

Cariste extÉrieur

Henrik Vaillancourt

Caristes intÉrieurs

Michael Bouchard

David Zabayo

OpÉrateurs de transpalette

Philippe Beauchamp

Jacques Chicoyne

Assistant-trempeur

Michel Bédard

Usine de Montréal

Assistants-trempeurs

Kerry Andall

Yves Sauvé

OpÉrateur pont roulant (acides)

Samuel Addo

Chef d’Équipe

Trevon Bartholomew

Caristes intÉrieurs

Ronald Millington

OpÉrateur de pont roulant

Anold Kugah

PréposÉ À l’entretien mÉnager

Yves Carbonneau

Coordonnateur de production

Denis Lalonde

Commis réception

Benoit Fillion

Superviseur réception/expédition

David Cloutier Boisvert

SiÈge social

ContrÔleur d’usine

Valérie Déjoie

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Pour tout connaître de l’actualité de Corbec, nous vous invitons à nous suivre sur nos réseaux sociaux. Joignez-vous à notre communauté Facebook, LinkedIn, Google, You Tube, Instagram et Twitter.

Facebook Corbec inc. Linkedin Corbec inc. Google Corbec inc. Youtube Corbec inc. Instagram Corbec inc. Twitter Corbec inc.