Logo Corbec, galvanisation à chaud de l'acier
L'actualité de Corbec L'essentiel

Mot de l’éditrice

Chers lecteurs,

Le parfum de cette présente édition en est un bien spécial pour notre entreprise. En effet, l’année 2020 aura été une année bien charnière pour Corbec inc. puisque nous célébrions notre 55e anniversaire. Lors de l’ouverture de notre première usine en 1965, nous embauchions 20 employés. Depuis, notre entreprise a progressé vers une croissance de plus de 15 fois en termes de nombre d'employés alors que nous avons connu une expansion majeure résultant de l'implantation de nos 3 usines au Québec.

Dans une lancée aussi effervescente, il aurait été facile que nous perdions nos repères ou que nous en venions à diluer notre identité. Cependant, cette expansion accélérée s’est faite dans le respect de nos valeurs, de nos communautés, de notre environnement et le plus important pour nous, dans le respect de nos employés.

Nous sommes fiers du chemin parcouru depuis la création de notre entreprise familiale et nous souhaitons partager avec vous cette histoire. Que vous soyez employés, clients ou partenaires d’affaires de Corbec inc., cette histoire c’est aussi la vôtre puisque pour nous, vous faites partie intégrante de la grande famille Corbec.

Bonne lecture! Tania Lacelle

Version PDF

Le mot du Président

Godfroy St-Pierre, Président

Après 55 ans, nous pouvons dire que Corbec Inc. a traversé le temps. Il y a eu des périodes riches en développement et d’autres, plus difficiles. Au début de son histoire, La Corporation Corbec a travaillé sur plusieurs projets d’envergure durant les années soixante et soixante-dix. Nous avons qu’à penser à des projets tels que Manicouagan, le stade Jarry, l’Expo 67, mais plus récemment avec des projets qui marqueront aussi l’histoire comme le nouveau Pont Samuel-De Champlain et le nouveau réseau de train électrique REM.

Mais la croissance d’une entreprise ne passe pas seulement par sa feuille de route et des projets qu’elle accomplit. Pour rendre le tout possible, il faut avoir une vision à long terme de développement tant au niveau affaire qu’au point de vue organisationnel. Au fil du temps, nous avons eu des dirigeants et des gestionnaires qui ont cru en la vision de Corbec Inc. Nous avons su au fil du temps, nous adapter aux changements des marchés et à la façon de gérer nos usines. Pour réussir, il fallait revoir nos façons de faire afin d’améliorer les conditions de travail dans nos usines et les rendre plus sécuritaires. Dans les 20 dernières années, nous avons innové avec la construction de 3 nouvelles usines, non seulement plus performantes, mais plus sécuritaires et plus respectueuses de l’environnement.

Mais si nous voulons continuer d’être le leader dans notre marché et au Canada, nous nous devons de poursuivre notre vision. C’est pourquoi nous avons décidé de nous lancer à l’assaut de nouveau marché tel que l’Ontario avec la nouvelle usine d’Hamilton qui verra le jour en 2021. Nous croyons que le marché de la galvanisation à chaud présente encore un énorme potentiel de développement et c’est pourquoi nous demeurons sans cesse à l’affût des opportunités qui s’offrent à nous. Nous pouvons compter aujourd’hui sur une équipe de direction solide qui veille à ce que nous soyons les leaders dans tous les aspects des affaires, que ce soit pour les ressources humaines, l’aspect technique, l’amélioration continue en passant par les ventes, le marketing et les approvisionnements.

En terminant, nous ne pouvons passer sous le silence le fait que nous avons passé des périodes difficiles au cours de ces 55 dernières années notamment dernièrement avec la pandémie de la covid-19. Néanmoins, cela ne nous a pas pour autant empêché de continuer à veiller sur la sécurité de nos employés et sur le développement de Corbec Inc. Je tiens à vous remercier, chers employés et clients, pour la confiance et la fidélité que vous nous avez toujours témoignés et qui, j’ose le croire, que vous continuerez de nous témoigner pour les années à venir.

Godfroy St-Pierre

Échos des opérations

Nick Papas
Vice-Président exécutif

Nick Papas Corbec a modestement débuté en tant qu’entreprise de galvanisation à chaud en 1965. Rapidement, les gestionnaires ont réalisé qu'il y avait un besoin important d'une nouvelle approche de la galvanisation à chaud. Le marché recherchait des projets de plus grande importance et donc, le besoin d'un plus grand bassin s’est fait ressentir. Grâce à l'expertise de ses employés et au soutien de ses fournisseurs, Corbec a commencé à établir la référence en matière de galvanisation à chaud à plus grande échelle.

Notre engagement a toujours été de répondre aux besoins de nos clients. Cela n’aurait été réalisable sans la grande équipe, à la fois interne et externe, que nous avons bâtie au fil des ans. Qu'il s'agisse de nouveaux projets équipementiers ou l'adaptation d'anciens principes de galvanisation à chaud à de nouvelles réalités, nos employés ont toujours été partie prenante de notre succès.

Les relations durables que nous avons nouées au fil des ans avec nos fournisseurs ont permis à Corbec de continuer à apporter des changements novateurs à nos usines. Leur compréhension de notre vision et de notre processus a été la clé du succès de ces innovations. Cela ne pouvait être réalisé que par des années de construction de relations solides avec nos partenaires d’affaires.

Notre innovation au fil des ans n’a pas seulement concerné le processus de galvanisation à chaud. Corbec a également affiné la façon dont les opérations sont surveillées et dont les informations sont recueillies et traitées. Nous n'avons pas changé de manière significative les informations que nous mettons dans notre système, mais les informations que nous retirons de notre système actuel nous permettent de prendre des décisions éclairées sur où concentrer nos efforts d'amélioration.

Nous continuons de travailler sur des améliorations qui, nous en sommes convaincus, rendront l'expérience de nos clients inégalée. Notre vision est d'offrir à nos clients un service incomparable et un partenaire avec lequel il est facile de faire affaire.

Le temps passe vite quand on s’amuse! Bien que 55 ans se soient écoulés, l'équipe de Corbec continue d'apprécier ce qu'elle fait - offrir un excellent service à ses clients.

L'histoire du fondateur

John Hall
Chef de la direction

L'histoire du fondateur

John Hall L'histoire de Corbec a débuté avec Robert Hall, né en 1932 à Montréal d'un père irlandais immigrant et d'une mère canadienne-française. Très tôt, il a excellé dans le sport et pendant son cheminement scolaire au lycée St-Leo et au collège Loyola, il est devenu bien connu en tant que champion boxeur et quart-arrière.

Son goût pour l'aventure l'a amené à servir dans la marine canadienne, puis à travailler comme ingénieur dans le Grand Nord lors de la construction des systèmes de radar d'alerte précoce qui nous préviendraient d'une attaque sournoise nucléaire soviétique (Heureusement, l'attaque n'est jamais venue!).

Lorsqu’il est revenu s’installer à Montréal, il a trouvé du travail comme ingénieur en structure chez Standard Structural Steel à Montréal. Au début des années 60, il a accepté une offre de se joindre à Bond Metal Finishing, à l'époque le seul galvaniseur de la province.

Il a été embauché à la fois comme directeur général et comme gestionnaire de projet pour superviser le remplacement de leur usine désuète de Montréal par une nouvelle installation à LaSalle. Cette nouvelle usine a été construite dans les délais et selon le budget et a été un succès à la fois techniquement et économiquement. Ce succès a certes contribué à sa décision de fonder une famille. Un mariage avec Giselle Crète a laissé place à la naissance de ces trois enfants.

Alors que les affaires étaient bonnes grâce au début des projets de barrage d'Hydro-Québec Manic, des désaccords entre les propriétaires de Bond Metal Finishing et lui-même ont conduit à son départ quelques années plus tard.

Robert a estimé qu'avec les projets hydroélectriques en plein essor qui se projetaient sur de nombreuses années, il y avait une demande pour une deuxième usine de galvanisation dans la région. Il a dès lors rassemblé ses économies et celles d’investisseurs afin de créer Corbec en 1965. En manque de fonds suffisants pour bâtir sa propre usine, il loue un petit espace industriel dans la cour Turcot à Montréal et en décembre 1965, Corbec ouvre ses portes.

Alors que cette nouvelle entreprise disposait d'installations très modestes, le boom d'Hydro-Québec battait son plein, donc le travail était là pour traverser ces premières années effrayantes. Le bassin de zinc original était si petit que le premier contrat majeur de l'histoire de Corbec ne l'était presque pas. Le bassin de 26 pieds était trop court pour faire des poteaux d'éclairage pour le projet du parc Jarry en 1966. Les gestionnaires du projet ont d’ailleurs menacé de retirer tout le contrat parce que Corbec n'était pas en mesure de galvaniser cette quantité de poteaux.

La journée (et pour ainsi dire l'entreprise) a été sauvée par le soudage d'un « col de cygne » de six pieds de long et un pied de largeur et profondeur sur le bassin. Juste assez grand pour insérer ces poteaux un à la fois!

La prochaine grande crise est survenue en 1975 lorsque le propriétaire a décidé qu'ils avaient besoin de l'espace occupé par Corbec pour eux-mêmes. Avec un préavis très court, Dominion Bridge a obtenu un contrat et Corbec s'est retrouvé avec une usine juste en bas de la rue à Lachine. Cette nouvelle usine avait maintenant un bassin de 40 pieds, donc le « col de cygne » n'était plus nécessaire!

Cette usine sur le boulevard St-Joseph a bien servi Corbec jusqu'en 2004, date à laquelle nous avons déménagé à notre usine actuelle sur la rue George V.

Au cours de ces trente premières années, tant d'employés ont grandement contribué à la survie et au succès de Corbec, parmi les premières personnes notables: Phillip Lambertucci qui était le visage de Corbec auprès de ses clients. arcel Beauséjour était notre surintendant d'usine, Amedeo Cianflone était le contremaître général, Alfred « frizzie » était notre inoubliable homme d'entretien et enfin, Alfondor Lamontagne, qui n'a jamais manqué un seul jour en plus de 30 ans de conduite du « bullmoose ».

En 1994, Robert a cédé la gestion quotidienne de l'entreprise à son fils aîné John et en 2011, il a également vendu toutes ses actions restantes. Robert et Giselle sont toujours bien vivants profitant de leur retraite et l'entreprise que Robert a fondée il y a cinquante-cinq ans réussit toujours grâce au travail d'équipe de tous et chacun qui travaillons ensemble.

La planification à l'ère d'une entreprise en pleine croissance

Denis Vincent
Planificateur

Denis Vincent La planification de la production comporte de nombreux défis pour les entreprises manufacturières en pleine croissance. Les inefficacités à ce niveau entraînent des coûts importants et une difficulté à répondre à la demande des clients, ce qui affecte la performance de l’entreprise.

Afin de maximiser la productivité d’une usine, il est essentiel que ses ressources soient utilisées de manière optimale et que les opérations de fabrication soient synchronisées selon ses contraintes spécifiques. Malheureusement pour les planificateurs, ni les chiffriers Excel ni les outils de planification offerts dans les ERP ne sont conçus pour répondre à ces besoins précis, en particulier dans le domaine de la galvanisation. Les planificateurs doivent composer avec une multitude de tâches et de contraintes qui complexifient l’établissement d’une cédule de production qui soit à la fois optimale et réalisable. Les techniques manuelles ont leurs limites : après tout, l’ordonnancement de plusieurs ordres de fabrication génère des centaines de séquences possibles. Quelle est l’incidence d’une commande urgente sur l’ensemble de la production? L’ajout d’employés supplémentaires contribuera-t-elle à livrer à temps? La mise en place d’un logiciel comme igalv nous a permis de suivre plus efficacement la production et d’avoir une multitude de données utiles sur les commandes et les clients.

La production a souvent de la difficulté à suivre la cadence lorsque la croissance de l’entreprise passe à la vitesse grand V. Les commandes s’accumulent, la capacité de production est dépassée et les délais s’allongent. Chaque nouvelle commande devient difficile à gérer et le stress augmente au sein des équipes. La solution aux enjeux de capacité de production passe par l’utilisation efficace des ressources. L’ajout de la nouvelle usine de Québec, suivie de Galvanisation Québec et bientôt de l’usine de Hamilton nous permet de pouvoir produire des contrats de plus en plus importants dans des délais plus courts. Dans les dernières années, nous voyons de plus en plus de contrats qui sont produits dans plusieurs de nos usines simultanément, cela entraîne un plus grand défi au niveau de la coordination, mais heureusement nous avons maintenant des outils technologiques pour nous aider comme Teams, Skype, Zoom, etc. qui nous permettent de suivre en temps réel les contrats et de communiquer avec les clients et le personnel de nos usines.

Les goulots d’étranglement affectent le déroulement des opérations et leur gestion constitue un défi récurrent pour les entreprises. Il peut être difficile d’évaluer d’avance la bonne façon de les contourner ou de les éliminer tout en s’assurant de ne pas simplement déplacer le problème. La livraison juste à temps est devenue un élément essentiel pour les entreprises qui souhaitent être compétitives sur le marché et satisfaire une clientèle de plus en plus exigeante. Différents facteurs peuvent entraîner des difficultés : des produits variés et sur mesure qui ralentissent la production, des promesses de livraison rapides mais difficiles à tenir, des bris d’équipements, les pénuries de ressources humaines et matérielles.

Les effectifs réduits engendrent des difficultés à livrer la marchandise dans les temps requis et occasionnent même la perte de commandes au profit de la compétition. Il devient alors judicieux d’utiliser les ressources disponibles à leur plein potentiel. Depuis quelques années nous avons mis en place un système de rendez-vous pour la livraison et l’expédition afin de répartir le volume des camions plus également durant la journée et de réduire les temps d’attente.

En conclusion, la récente épidémie de la Covid-19 a exigé beaucoup de flexibilité et de pouvoir s’adapter rapidement à des conditions changeantes ou inconnues jusqu’à présent. La planification de la production à l’ère de la croissance amène son lot de défis, mais surmonter ces défis est très valorisant et permet à l’entreprise d’atteindre un autre niveau.

Témoignages



Gilles Drapeau

Gilles Drapeau
Coordonnateur qualité

Étant dans le domaine de la galvanisation depuis mars 1989, j’ai commencé au sein de la compagnie Galvacor dont l’acquisition a été faite par Corbec en 1995. Depuis mes débuts, j’ai occupé de nombreux postes : de manœuvre au décrochage en passant par opérateur de pont, contremaitre, surintendant de production, contrôleur qualité, département de réception-expédition et depuis plusieurs mois coordonnateur qualité. Toujours prêt à accomplir les tâches nécessaires pour répondre aux besoins de la compagnie avec fierté et dévouement.

Au cours de ces années, j’ai développé de belles complicités ainsi que de belles amitiés avec mes collaborateurs peu importe le département ou le titre du poste de la personne que ce soit manœuvre, directeur d’usine allant jusqu’au président de la compagnie.

Corbec est toujours en mode amélioration pour s’adapter aux demandes des clients, pour donner le meilleur service possible que cela soit au niveau qualité ou expérience client. L’équipe donne le meilleur d’elle-même et travaille fort pour continuer d’être en constante évolution pour répondre aux exigences qualité que Corbec s’est fixées. Donner satisfaction aux clients et ce, peu importe les projets demeure le mot d’ordre de l’entreprise. Dernièrement, la compagnie a investi dans une nouvelle usine afin de répondre à la demande grandissante dans le domaine de la galvanisation et pour rester les meilleurs dans le domaine.

Cela fait maintenant 30 ans que je me lève tous les matins pour aller travailler chez Corbec et je ne peux que me compter fier de faire partie de cette belle entreprise familiale. Merci Corbec pour ces belles années et les autres à venir!



Gilles Drapeau

Pedro Rolo
Coordonnateur à la réception

Mon aventure chez Corbec a débuté il y a maintenant 30 ans. À l’époque, un ami m’avait conseillé d’aller faire application à cette usine de galvanisation puisqu’il savait que je cherchais un emploi. Je m’y suis donc rendu le mercredi 9 mai 1990 avec aucune attente précise. Avant même que j’aie eu le temps de terminer mon application, on m’a offert le poste et j’ai immédiatement commencé à travailler.

Près de trois ans après avoir commencé à travailler chez Corbec, j’apprenais que mon grand-père et mon père avaient également occupé le même travail que moi auprès de Locweld. Décidément, je devais avoir ça dans le sang!

Depuis mes débuts chez Corbec, j’ai travaillé comme manœuvre pendant 5 ans, à l’arrochage et au décrochage, à la balancelle comme pontier et comme opérateur de pont roulant au bassin. Avant d’occuper mon poste de coordonnateur à la réception que j’occupe aujourd’hui depuis 9 ans, j’ai également été contremaître durant une période qui s’est échelonnée sur 16 ans.

Pour moi, l’excellente ambiance de travail qui règne chez Corbec me motive à venir travailler. Je m’entends très bien avec mes collègues et j’aime beaucoup l’esprit d’équipe qu’on y retrouve. Au fil des ans, j’ai su acquérir des compétences telles que celle d’apprendre à conduire un chariot élévateur, opérer les ponts roulants et perfectionner mes connaissances informatiques. Pour toutes ces raisons, je suis fier de mon parcours et de faire partie de la grande famille Corbec.

Soutenir la croissance de son entreprise grâce à ses ressources humaines

Roxann Lalancette
Technicienne en ressources humaines

Roxann Lalancette

Il y a de cela déjà 55 ans, Corbec débutait ses opérations avec une vingtaine d’employés à son actif. Depuis ce temps, l’ascension de l’entreprise fut imposante. Réussir à faire croître une entreprise nécessite beaucoup de gestion et une bonne connaissance des différentes pratiques à intégrer au quotidien.

Plusieurs étapes sont à considérer en ressources humaines lorsqu’une organisation prend de l’ampleur. Il faut en premier lieu faire une bonne planification des ressources humaines en ce qui a trait à la main d’œuvre. La planification stratégique des ressources humaines permet à une entreprise d’atteindre ses objectifs en ce qui concerne ses employés et du même coup d’atteindre ses objectifs opérationnels. Planifier les futurs besoins de main-d’œuvre permet de mieux cerner les différents besoins. Planifier aussi les différents moyens pour arriver à ses objectifs permet de solidifier le processus de ressources humaines.

Par la suite, l’entreprise doit miser sur un recrutement efficace afin d’atteindre le plus de candidats potentiels possible. Il existe plusieurs façons d'exécuter un plan de recrutement gagnant. L’utilisation de divers médias sociaux non seulement pour recruter, mais aussi pour promouvoir l’entreprise ainsi que s’appuyer sur des programmes de référencements pour attirer de bons candidats au sein de l’entreprise, font partie des pratiques gagnantes. De plus, participer à différents événements de recrutement et salons de l’emploi permet d’avoir une plus grande visibilité auprès des chercheurs d’emploi à travers les régions. Également, avoir un processus d'embauche rapide et courtois qui ne retarde pas l'arrivée de nouveaux employés est également bénéfique, car plus les procédures sont longues, plus les candidats risquent de se trouver un emploi ailleurs.

Lorsqu’une entreprise veut prendre de l’expansion, il ne faut pas négliger le côté humain du processus. Si elle veut avoir une bonne évolution, elle doit prendre en considération ses employés. Lorsque le nombre de salariés tant à augmenter, il faut prendre le temps de bien les intégrer. Si les employés sont bien accueillis et intégrés, ils se sentiront plus à l’aise dans leur emploi dès le commencement.

Il faut aussi lors de l’intégration, assurer le transfert des acquis de la part des travailleurs expérimentés. Qui de mieux placé que des travailleurs d’expérience pour transmettre leurs savoirs et leurs bonnes pratiques à de nouveaux employés? Le partage de bons procédés, l’entraide et la collaboration sont souvent des incontournables lorsque l’on veut augmenter et retenir les employés dans une organisation.

La rétention du personnel est essentielle à la croissance d’une entreprise. Pour pouvoir passer de 20 à 350 employés, Corbec, au fil des années, a su mettre en place des programmes de reconnaissances, des activités sociales et d’autres programmes pour que les employés sachent qu’ils comptent pour nous. Il faut savoir remercier les employés qui travaillent fort jour après jour pour venir supporter l’entreprise.

Pour terminer, pour pouvoir passer de 20 à 350 employés en 55 ans, il faut avoir une entreprise très structurée et savoir s’entourer de gens qui seront présents, travaillants et qui supporteront l’entreprise tout au long des différents processus. Il faut aussi miser sur ses ressources internes pour pouvoir atteindre ses différents objectifs.


Croissance de son entreprise grâce à ses ressources humaines

Le branding : le secret d’un positionnement de marque réussi 

Tania Lacelle
Adjointe exécutive

Le branding : le secret d’un positionnement de marque réussi

John Hall Pour assurer la pérennité d’une entreprise, il est indispensable de se distinguer de la concurrence. Peu importe le secteur d’activité dans lequel une entreprise baigne, les concurrents sont existants. Afin de parvenir à se démarquer de ces compétiteurs, une entreprise se doit de se positionner de manière stratégique dans le marché. C’est dès lors qu’entre en ligne de compte ce que nous nommons le branding.

Si Corbec se positionne aujourd’hui de manière unique sur le marché c'est que nous avons mûrement réfléchi à nos valeurs et qu'elles sont devenues partie intégrante de notre ADN tout au long de la création de notre identité visuelle projetant ainsi une vision claire de notre entreprise. Les fondateurs de Corbec se sont positionnés sur quatre grandes questions : pourquoi Corbec existera-t-elle ? Qu’est-ce qui nous différenciera? Quel problème allons-nous résoudre? Pourquoi les gens s’en soucieront-ils? Autant de questions qui, au fil des années, sont devenues les principes directeurs de notre stratégie d’affaires et qui nous ont permis de déterminer notre environnement concurrentiel.

Dès la naissance de l’entreprise en 1965, l’identité profonde de Corbec a commencé à se définir. En effet, le nom de la compagnie a été réfléchit et a donné place au nom Corbec qui tire son origine de la fusion des mots corrosion et Québec, faisant ainsi référence à la raison d’être de notre entreprise et à l’emplacement de notre première installation.

En 2007, le logotype de notre entreprise évolue vers celui que nous projetons encore aujourd’hui mettant davantage l’emphase sur l’image de marque de notre compagnie. Notre logo étant un composant majeur de notre marque, il était important pour nous que le « visage » de Corbec amène les gens à nous reconnaître instantanément. Faisant allusion à des poutres et une bulle de zinc représentant de l’acier galvanisé, notre logo affiche fièrement notre raison d’être.

Alors que les affaires étaient bonnes grâce au début des projets de barrage d'Hydro-Québec Manic, des désaccords entre les propriétaires de Bond Metal Finishing et lui-même ont conduit à son départ quelques années plus tard.

Néanmoins, nous sommes bien loin de cette époque où une identité visuelle se limitait à un logo fièrement exhibé aux yeux de ses partenaires d’affaire. Afin de prendre d’assaut le marché, Corbec a su analyser les conditions du marché, et surtout, a su surpasser les standards de l’industrie. Parallèlement à cela, nous avons également identifié un besoin de diversifier nos différents secteurs de marché dans le but de développer l’entreprise. Ces clients potentiels sont devenus une réalité et une fois de plus, Corbec a su s’imposer comme chef de file de l’industrie en élargissant son spectre d’activités. La vision de notre actionnaire fondateur a toujours été ambitieuse et dans cette optique, nous avons toujours tenté de sortir des chantiers battus pour développer des marchés auparavant inexistants au Québec.

Aujourd’hui, après 55 ans d’activité, si Corbec s’est imposé comme un leader dans son secteur d’activité, cela est indéniablement dû grâce à la mise en œuvre d’une solide identité de marque depuis 1965 et qui, encore aujourd’hui en 2020, respecte l’essence de son origine afin que nos clients puissent y adhérer et s’y rattacher.

Reconnaissance des années de service et nominations

Nous désirons reconnaître et remercier tous les employés pour leur implication dans le succès de Corbec et nous espérons que vous continuerez de vous épanouir dans votre travail.

30 ans

Jean-Claude Raymond QC

15 ans

Wayne Marshall MTL

Éric Plamondon QC

Jacques Grégoire Qc

10 ans

Michael Cater Roy MTL

Johel Pelletier MTL

Martin Moffet MTL

David Nault QC

5 ans

Emmanuel Rodoussakis MTL

Après près de 13 ans loyaux services, nous avons souhaité « bonne retraite » à M. Telford Johnson en août dernier. Au nom de toute l’équipe Corbec, merci pour votre grand dévouement! 

Telford Johnson

Promotions dans des postes permanents entre juin et novembre 2020

La progression à l’interne des employés est un objectif que Corbec se donne pour encourager les employés à gravir les échelons à travers l’organisation. Les possibilités de faire carrière chez nous sont réelles et nous voulons investir dans la formation des employés démontrant de l’intérêt et du potentiel. Nous continuons à travailler sur des formations adaptées à notre organisation pour faire grandir notre personnel.

Voici les nominations des derniers mois jusqu’à la fin novembre 2020 pour l’ensemble du groupe, et bon succès à tous dans vos nouveaux défis :

Usine de Québec

Assistant-trempeur

Marc Beauchamp

Cariste extérieur

Denis Lamontagne

Usine de Montréal

Opérateur de pont roulant (acides)

Arnold Daniel Perdomo

Electromécanicien

Flavious Fru Chefor

Préposé à la maintenance

David Nkonko

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Pour tout connaître de l’actualité de Corbec, nous vous invitons à nous suivre sur nos réseaux sociaux. Joignez-vous à notre communauté Facebook, LinkedIn, Google, You Tube, Instagram et Twitter.

Facebook Corbec inc. Linkedin Corbec inc. Google Corbec inc. Youtube Corbec inc. Instagram Corbec inc. Twitter Corbec inc.